Pour recevoir notre actualité générale (stages et événements à venir et quelques informations communautaires – 4-5 par an) par e-mail, c’est ici !


Départ de Marie-Thé

Marie-Thérèse Veyrand – dite Marie-Thé – la maman de Pierre, engagé dans notre maison avec Jocelyne depuis près de 35 ans, vivait parmi nous depuis 4 ans. Elle est « née au Ciel » chez elle ce 25 juin à l’âge de 96 ans. Merci Marie-Thé pour la douceur de nos interactions, repose en paix !


La communauté s’engage – juillet 24

De la Palestine à la France

Nous participons à notre modeste mesure aux mobilisations pour le cessez le feu à Gaza en faisant de l’information (notamment sur la campagne BDS) et participant aux manifestations à Grenoble.
Le résultat des élections européennes nous a aussi mobilisé·es contre les idées et les valeurs de l’extrême-droite. Nous nous associons à toutes celles et ceux (Chrétiens, MAN, collectif inter-associatif et syndical, CNCDH, artistes, Emmaüs, le Mouvement associatif, Tour de France pour la Santé, CNPJDPI, philosophes) qui rappellent l’importance d’une mobilisation collective ce dimanche pour une Assemblée nationale et un gouvernement plus à l’image du monde que nous souhaitons : équitable, écologique, démocratique, inclusif…. bref, non-violent.


La communauté s’engage – mars 24

Semaine du 8 mars

Cela fait quelques années que nous marquons le coup pour la Journée internationale des droits des femmes. Dans une perspective de solidarité avec les filles, femmes et minorités de genre qui vivent des violences ordinaires ou criminelles dans toutes les sociétés. Mais aussi dans un processus de conscientisation de nos propres vécus discriminants et violents, et de questionnements sur nos propres biais sexistes et patriarcaux à chacun et chacune. Également en tant que structure où, traditionnellement, le genre était bien marqué dans la répartition du travail notamment. Une déconstruction encore en cours… Le jeudi 7 mars au soir, nous avons accueilli l’association l’Ebullition, qui fait de la formation et de l’éducation populaire sur les questions de violences sexistes et sexuelles notamment, et qui a animé un théâtre-forum autour des questions de (non)parentalité et de la charge des mères. Une chorale de femmes de la maison a introduit cette soirée par le chant « Canción sin miedo » (« Chanson sans peur ») de la Mexicaine Vivir Quintana, sur le thème des féminicides. Un chant puissant de lutte et d’« empowerment » qui nous a soudées dans ce travail vocal pendant plusieurs semaines de répétition, en nous rappelant que les violences contre les femmes, allant jusqu’au meurtre, ont toujours lieu, en France aussi.

.
La journée du 8 mars a été dédiée à la mobilisation féministe. Mais la maison d’accueil ne s’est pas arrêtée de tourner pour autant : avec un grand groupe parti la veille et plusieurs arrivant le jour même, les activités de ménage, cuisine et d’accueil, ainsi que la gestion des enfants, ont demandé une réorganisation pour que toutes les femmes qui le souhaitaient puissent consacrer le temps nécessaire à la mobilisation : point info-doc, atelier slogans et pancartes, et participation collective à la marche à Grenoble… c’est la première fois que nous étions si nombreuses à nous y rendre ensemble. Un moment fort pour grandir en sororité et en solidarité.
La journée du 8 mars a été dédiée à la mobilisation féministe. Mais la maison d’accueil ne s’est pas arrêtée de tourner pour autant : avec un grand groupe parti la veille et plusieurs arrivant le jour même, les activités de ménage, cuisine et d’accueil, ainsi que la gestion des enfants, ont demandé une réorganisation pour que toutes les femmes qui le souhaitaient puissent consacrer le temps nécessaire à la mobilisation : point info-doc, atelier slogans et pancartes, et participation collective à la marche à Grenoble… c’est la première fois que nous étions si nombreuses à nous y rendre ensemble. Un moment fort pour grandir en sororité et en solidarité.

Un groupe de parole en non-mixité a été proposé la semaine suivante, une pratique en cours d’institution dans la maison, tout comme la création d’une Cellule interne d’écoute et d’e veille d’accompagnement sur les discriminations pouvant être vécues dans la maison.

Stop Micro : mobilisation les 5-7 avril « De l’eau, pas des puces »

STopMicro est un collectif qui lutte contre l’accaparement des ressources et les nuisances causées par les industries locales, en particulier celles de la microélectronique (Soitec et STMicroelectronics) dans le bassin grenoblois. Derrière le dérèglement climatique et les injustices socio-environnementales, des décisions politiques, des entreprises et des intérêts économiques conditionnent nos choix de société. La cuvette de la « capitale verte européenne », ce sont aussi des entreprises hautement énergivores et polluantes ainsi que le premier pôle européen de nano-technologies, un secteur extrêmement énergivore qui pose de nombreux enjeux environnementaux et sociétaux.

En savoir plus et rejoindre les actions des 5-7 avril.


« Noël 2023 : l’amour est résistance »

A l’arrivée de Noël, que nous le célébrions ou non, notre regard ne peut se détourner de la Palestine. Là où, il y a plus de 2000 ans, un enfant est né au milieu de la nuit, dans un contexte d’oppression politique. Un enfant dont les parents ne trouvaient pas, dit-on, de lieu où se réfugier, autre qu’un coin de paille. Le message universel de ce jour-là résonne spécialement cette année : à Bethléem, il n’y aura pas de célébrations, parce qu’à 70 km de là, le peuple de Gaza subit l’indicible et que dans toute la Palestine les cœurs sont en deuil.

Face à l’impuissance, nous dédions notre joie de Noël à ceux et celles qui ne peuvent pas se réjouir. Soyons dans la communion avec eux, pour eux, vers eux, Palestinien.nes, ainsi qu’Israélien.nes, dans leurs divers traumatismes, et toutes les personnes en souffrance dans le monde. Que notre conscience de l’humanité qui nous relie donne un sens plus vibrant à cette fin d’année et à nos engagements pour 2024. Que l’amour transperce la nuit de notre époque !

« L’amour au temps de la colonisation est résistance
Un amour qui signe et persiste !
Il nous rend libres, malgré l’occupation
Il rapprochera l’aube de notre victoire
Et ouvrira la porte de la paix
Une lumière qui rayonne sur toute notre Palestine ! »

Ziad Medoukh, résistant non-violent à Gaza sans nouvelles depuis le 12 décembre

Nouvelles de nous

Notre lettre annuelle vous donne des nouvelles de notre année, des un.es, des autres, de nos jardins et gestions de l’eau, de l’action non-violente… et de notre communauté dans son ensemble. Si vous ne l’avez pas reçue dans votre boîte aux lettres, téléchargez-la.

Halte au massacre à Gaza

L’Arche de St-Antoine s’associe aux appels urgents à cesser le feu à Gaza et en Cisjordanie en rejoignant le collectif isérois pour la Palestine, alors que l’Arche internationale a intégré le Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens. Dons, manifestations, boycott, informations… tous les moyens sont à mobiliser pour stopper le génocide.


Bonne année 2023 !

Retrouvez la brochure de notre Maison avec son programme pour 2023 :


Décembre 2022 : Lancement des « lits suspendus »

Vous êtes nombreux.ses à profiter des séjours proposés dans notre Maison, ou à être venu.e.s par le passé. Vous aimez notre lieu et souhaitez sans doute, comme nous, qu’il bénéficie au plus grand nombre. En plus de sa politique de réductions, notre maison lance un fonds dédié « lits suspendus » (sur le modèle des « cafés suspendus »), par lequel nous avons à cœur de faciliter un peu plus l’ouverture de nos portes à celles et ceux qui n’ont pas les moyens de venir habituellement. Nous vous invitons donc, à partir de la gratitude pour ce que vous avez pu recevoir chez nous, à participer à ce fonds en offrant par avance une nuit ou juste un repas à quelqu’un qui en aura besoin. Ceci dès que possible pour que des personnes puissent en bénéficier dès début 2023 ! Parce que la non-violence signifie avant tout plus de justice et d’équité. En savoir plus

Et voici les nouvelles de notre communauté en cette fin d’année.


Portes ouvertes les 15 et 16 septembre 2022

L’Arche de Saint-Antoine et la Fève ouvrent leurs portes les 15 et 16 septembre. L’occasion de venir nous rencontrer, discuter de nos formations programmées et potentielles, de nos possibilités d’accompagnement si vous êtes un collectif, ou tout simplement de découvrir la communauté de l’Arche de Saint-Antoine, laboratoire de trans’formation depuis plus de 30 ans, et ses nombreuses pratiques, techniques et expériences dans le domaine relationnel, écologique ou organisationnel.

Au programme:

  • visite guidée du bâtiment et des jardins à partir de 17h30
  • verre de l’amitié et repas partagé à 19h

Merci de vous inscrire à l’adresse: communication@feve-nv.com

Ces portes ouvertes s’organisent dans le triple cadre des Oasis lieux de vie, de la Fête des possibles et du mois des Portes ouvertes de l’Habitat participatif.


Septembre 2020 : L’Arche parmi d’autres, les Oasis ont le vent en poupe…

Les temps qui courent, et courent de plus en plus vite, amènent de plus en plus de gens à s’intéresser aux modes de vie alternatifs comme la vie communautaire, et aux laboratoires d’expérimentation écologistes et non-violents. En témoignent l’intérêt grandissant des grands médias pour notre maison communautaire et les autres Oasis – lieux de vie dont nous faisons partie et qui ont leur grand festival de rentrée du 28 septembre au 4 octobre auquel nous participerons activement.

En mars, le magazine La Vie faisait une double page de notre maison avec l’article « La bonne relation à l’autre, une hygiène de vie » (« le Choix de La Vie »), et cet été Le Monde publiait une série très intéressante – « La France des Oasis » – d’enquêtes sur différentes pratiques transversales des lieux de vie collectifs comme le nôtre.

Une démonstration très sensible et sensée qu’il est possible de réinventer sa vie, nos vies, de plein de façons différentes afin de participer à la trans’formation de la société et de soi-même. Le nouveau projet Fève mené par la communauté est le reflet de ces nouvelles quêtes de sens qui s’inscrivent dans la continuité de précurseurs comme Lanza del Vasto, les décroissants, les altermondialistes… et mettent en cohérence les problématiques environnementales, sociales et autres que rencontre le 21e siècle.

Sur internet, Paillettes et Grelinette est une série de vidéos tournées en immersion dans des Oasis, dont dernièrement à l’Arche de St-Antoine. Elle donne a voir les deux grandes facettes de la centaine d’écolieux qui jalonnent la France aujourd’hui : les paillettes – la joie, la fête, la convivialité, le partage, le glamour – et la grelinette – le lien à la terre et à la nature.